The energy certificate (EPC), mandatory since June 2013 for selling or renting properties, significantly impacts market value and compliance, rating energy efficiency from 'A' to 'G' and valid for 10

Certificat énergétique essentiel : Améliorer la valeur de vente de votre maison et son importance

Le Certificat de Performance Énergétique, Certificado de Eficiencia Energética (CEE), ou Energy Performance Certificate (EPC), est un élément crucial du secteur immobilier depuis le 1er juin 2013. Cette exigence s’applique à toute personne vendant ou louant un bien immobilier, que ce soit pour des périodes courtes ou longues. Cependant, il existe certaines exceptions notables à cette règle, qui seront discutées plus tard dans cet article.

Un CEE est essentiellement un rapport qui évalue l’efficacité énergétique d’une maison, en tenant compte de sa consommation d’électricité, d’eau et de gaz. Il fournit une note qui va de « A » pour les maisons les plus efficaces à « G » pour celles qui le sont le moins. Ce système de notation permet aux acheteurs potentiels ou aux locataires de comprendre en un coup d’œil la consommation et l’efficacité énergétique d’une propriété.

Pour obtenir un CEE, il faut s’adresser à un évaluateur de CEE agréé. Ce domaine a connu une augmentation significative de professionnels, notamment des spécialistes des énergies renouvelables, des architectes, des géomètres et des ingénieurs en construction, qualifiés pour évaluer les performances énergétiques d’une propriété et délivrer un CEE.

La responsabilité de l’obtention d’un certificat énergétique incombe généralement au vendeur de la propriété, ou dans le cas d’un bâtiment nouvellement construit, la responsabilité incombe au promoteur. Une fois délivré, le CEE offre une garantie de dix ans pour la propriété. Il est impératif que les agences immobilières, en particulier celles chargées de la vente de la propriété, aient une copie du certificat énergétique enregistrée. Le fait de ne pas posséder un CEE valide peut entraîner des amendes substantielles, pouvant aller jusqu’à 4 000 €.

Il est essentiel de comprendre quelles propriétés nécessitent un CEE et lesquelles en sont exemptes. Si vous prévoyez de vendre votre propriété ou de la louer pendant plus de quatre mois, l’obtention d’un CEE est obligatoire. Sans ce certificat, il n’est pas légal de vendre ou de louer la propriété pour des périodes excédant quatre mois. Pour les ventes de propriétés, le vendeur doit présenter l’original du CEE, et pour les nouveaux contrats de location, une photocopie du certificat doit être jointe au contrat.

Les agents immobiliers sont également tenus d’afficher clairement l’étiquette énergétique dans leurs supports publicitaires. Cela inclut les affiches, les annonces en ligne et les brochures. Il s’agit d’un moyen de garantir la transparence et de fournir aux acheteurs potentiels ou aux locataires des informations immédiates sur l’efficacité énergétique de la propriété.

Quand un certificat énergétique n’est-il pas requis ?

Dans certains cas, un certificat énergétique n’est pas requis car certaines conditions sont remplies. La liste suivante nous donne des informations sur les cas où un CEE n’est pas obligatoire :

  • Les propriétés d’une superficie inférieure à 50 mètres carrés.
  • Les bâtiments achetés en vue d’une rénovation importante ou d’une démolition.
  • Les bâtiments ou parties de bâtiments utilisés moins de quatre mois par an.

En plus d’être une obligation légale, avoir un certificat énergétique (CEE) peut ajouter de la valeur à votre propriété. Il est également nécessaire pour obtenir une licence de location de vacances, le cas échéant. Les Communautés autonomes respectives disposent d’équipes d’inspection pour veiller au respect de ces réglementations. L’absence d’un CEE valide peut entraîner de graves amendes, la gravité de la sanction dépendant de la nature de l’infraction.

En résumé, l’introduction du Certificat de Performance Énergétique a été une étape importante vers l’amélioration de l’efficacité énergétique et de la sensibilisation à l’environnement sur le marché immobilier. Il garantit non seulement que les propriétés respectent certaines normes énergétiques, mais il aide également à prendre des décisions éclairées pour les acheteurs et les locataires. Le résultat du CEE affecte même les décisions d’achat et la valeur d’une propriété lors de sa valorisation. À mesure que le monde évolue vers des pratiques de vie plus durables (et une demande croissante des acheteurs pour ces solutions énergétiques durables), l’importance de ces certifications devrait croître, les rendant ainsi partie intégrante des transactions immobilières.

Michael Norton Partner & Director

Propriétés connexes

Other articles